Plasmas pour les matériaux, l’environnement et la biomédecine (Regroupement IdF)

Home » UEs » Plasmas pour les matériaux, l’environnement et la biomédecine (Regroupement IdF)
< retour

Programme

L’objectif de ce module est de présenter les principes physiques, les avancées et les verrous technologiques de l’application des plasmas hors-équilibre à basse et haute pression pour les matériaux, l’environnement, la biomédecine et l’agriculture.

1) Cinétique et réactivité secondaire hors-équilibre à basse et haute pression:

espèces secondaires, physique de post-décharge, schémas cinétiques et modélisation de la réactivité

2) Diagnostics en post-décharge :

mesures d’espèces à courte ou longue durée de vie, mesure de températures. Différents types diagnostics : Laser (LIF), spectroscopie d’émission, d’absorption, de masse

3) Overview des différentes applications :

traitement des matériaux et surfaces (nanoparticules, gravure, pulvérisation, dépôt,…), dépollution (DECOV, DeNOX, catalyse), biomédical (décontamination/stérilisation, essais in vitro/in vivo/cliniques), agriculture.

4) Mise en oeuvre des décharges pour les applications :

DBD (rôle du diélectrique, calcul du courant, phénomènes d’auto-organisation), Microplasmas (MHCD), Plasmas-jets et streamers guidés.
5) Physique des décharges dans les liquides et chimie induite en phase liquide

6) Plasmas et chimie des surfaces

7) Diagnostics pour la chimie, la biologie et l’analyse des matériaux.

 

Prérequis :Physique des plasmas froids à basse et haute pression Masters M1 de Physique et Ecoles d’Ingénieurs.

Bibliographie :Plasma Chemistry, Alexander Fridman, Cambridge University Press Principles of Plasma Discharges and Materials Processing, Michael A. Lieberman and Allan J. Lichtenberg, Wiley-Interscience Gas Discharge Physics, Yuri P. Raizer, Springer.

 

Responsables

joao.santos-sousa@u-psud.fr

Intervenants

Jean-Paul Booth, CNRS
Thierry Dufour, Sorbnne université
Mike Kirkpatrick, Centrale-Supelec
Emmanuel Odic, Centrale-Supelec.
Joao Santos Sousa, CNRS
Nicole Simiand, CNRS

< retour